lundi, août 21, 2006

Google – les dirigeants vendent




Je viens de lire un petit article (et là) qui nous dit en substance que les cadres dirigeants du célèbre moteur de recherche ont cédé pour 7,4 mds USD de titres de leur société depuis l’IPO. L’application de la maxime qu’avait oubliée de bien nombreux start-uppers de la première génération est remise au goût du jour : « un tien vaut mieux que deux tu auras ».

Les deux bonnes questions sont maintenant :
1. vont-ils pouvoir continuer à travailler sereinement?
2. les actions Google présentent-elles encore un intérêt alors que les « insiders » sont vendeurs?

Bloomberg nous rappelle qu’il leur en reste encore un GROS paquet. A suivre...

vendredi, août 11, 2006

Netvibes : la révolution ? Le test de Monsieur Glob





Ces derniers temps dans la blogosphère française beaucoup de bruit autour de Netvibes. Déjà constituée de fameux bloggeurs : Tariq Krim, Pierre Chappaz et Freddy Mini , c’est au tour de Hubert Michaux de s’embarquer à bord de la société web 2.0. Tous les bloggeurs un peu spécialisés parlent de révolution et d’un beau succès à prévoir.

Le principe est simple faire de Netvibes la page d’accueil de tous les internautes en fédérant le contenu de leurs sites préférés.

Je me suis donc mis dans la tête de tester le service. J’ai rapidement paramétré la petite merveille avec simplicité et rapidité : mes blogs préférés, mon compte yahoo, celui gmail, mes enchères sur ebay, les flux du monde.fr, la météo, ma liste d’actions sur les échos (boursorama pas possible ?!), deux ou trois notes dans ma to do list, la méteo, etc.

Et après ca ? So what ? Je me suis dis que je n’avais pas tellement besoin de cela. Monyahoo me fournit déjà la plupart de ces fonctionnalités et lorsque je veux lire quelques articles du Monde j’aime autant aller sur le site pour ne pas oublier les dessins du jour et m’assurer que je ne passe pas à côté de THE article recommandé par les lecteurs.

Ma conclusion est que cette application va avoir fort à faire pour s’imposer et générer suffisamment de trafic pour dégager des revenus corrects. Je n’oublie pas de mentionner que la syndication risque de détourner les revenus des sites vers Netvibes et pose donc des problèmes d’autorisations de syndication. Je pense que Yahoo, MSN et Google ne vont pas en rester là et je vois alors mal comment Netvibes pourra sortir de son petit monde des amis bloggeurs technos (j’espère me tromper !!). Chère dream team je vous souhaite donc bon courage.

N’hésitez pas à réagir à mes propos…

dimanche, août 06, 2006

L’île de la tentation ou la recette du bonheur


Ayant fait l’acquisition récente d’une boite à images (je vivais auparavant dans un autre siècle), je me permets de tremper mon clavier dans le vitriole pour écrire ce post sur une émission pas comme les autres. Je ne m’emballe pas souvent alors autant le faire pour des choses futiles et dérisoires.


Le principe est simple : tout d’abord prenez des couples beaux comme des camions (garçons à tête de minet et filles à gros ni@@s), assurer vous qu’ils sortent tout juste de l’adolescence (âges de 20 à 35 ans), qu’ils n’aient vraiment rien dans la tête, qu’ils s’aiment un peu dans une vie banale et souhaite, pour une raison que je ne cerne pas totalement, « tester leur amour » (mièvrerie du type : « je l’aime, c’est la femme de ma vie, mais j’y vais pour en être certain »). Ensuite séparez les 15 jours, sur deux « iles désertes », confort *****, et agrémentez le tout de tentateurs/trices. Les tentateurs se doivent d’être des éphèbes de salles de gym et les tentatrices, comme dans toute bonne émission qui se respecte, des bimbos en string, version moderne de la greluche insipide. N’oubliez surtout pas de motiver en monnaie sonnante et trébuchante ces « aiguillons de l’amour »et de les coacher intensivement pour qu’ils parviennent à leur but ultime : briser des couples.

Une fois les éléments bien en place, pimentez « l’aventure » par des « rendez-vous » avec les tentateurs/trices. Les activités sont alors culturelles, éducatives et variées : étalage de crème solaire, jacuzzi, atelier massage, couché de soleil romantique, … Filmez le tout, montez les bonnes images et montrez ces sympathiques petites saynètes à l’autre partie du couple le soir autour d’un pseudo feu de camps.

C’est à ce moment que la sauce prend vraiment. Afin d’intellectualiser la sauce appelons cela, loi du Talion du sexe : tu lui touches les cheveux, je lui touche l’épaule, tu lui touches l’épaule, je lui donne la main, tu lui donnes la main, j’entame une lambda… (je vous en épargne une partie)…je lui mets la langue dans la bouche, tu couches avec elle, tu couches avec elle, je pleure comme une madeleine !!!... et c’est là où j’en suis resté.

Je tiens à en rester là. La suite n’est pas trop très difficile à imaginer, soit ils se réconcilient en se rendant compte que seul leur couple est « magnifique, » soit c’est la fin de leur histoire et ils se font tous plaquer par leur patenté(e) seducteur/trice. Je mise sur un 50/50. C’est mon dernier mot.

Moral de cette histoire amorale :
1. le miroir aux alouettes ne fonctionne pas seulement avec les alouettes. Les hommes trouvent leur vie « normale » banale comparée à ce bimboland de luxe. Est-ce que 15 jours de « bonheur » effacent tout le reste ? Réponse île de la tentation : oui !!
2. une fois qu’ils ont cédé, ils se trouvent des raisons idiotes dans de longues phrases insignifiantes en prenant un air sérieux et en fronçant les sourcils (ca m’a marqué !!).
3. une fois que les hommes ont cédé les femmes pleurent.
4. cette émission est un suicide amoureux, une torture morale et affective.
5. cette émission est un piège à candidats (surtout) et à téléspectateurs voyeurs (un peu).
6. je ne regarderai plus la télévision…

A très bientôt !!

Related Posts with Thumbnails