lundi, septembre 03, 2007

Lorsque le tout libéral ne marche pas…



Londres est en train de connaître une grève importante de son metro. Un préavis de 72h a été déposé. La raison de cette grève ? Les employés souhaitent disposer de toutes les garanties nécessaires en terme d’emploi, de retraites et de mutations suite a… la faillite d’un des opérateurs responsables de la maintenance du metro.

La maintenance du metro de Londres est en effet sous-traite a deux sociétés. La plus importante, Metronet, a déposé son bilan durant l’été 2007 en raison d’un endettement trop important. Le tour de table de la société était assez complexe, la structure fortement endettée, comme dans tout beau montage, et la TFL (bras arme de la ville de Londres pour les transports) aurait exigée trop de la part de la société. Il semble surtout que tout soit très mal géré car les actionnaires de Metronet sont également (en partie) les fournisseurs de la société. Pas très propre tout cela.

A Paris, ce sont des gens au statut public ultra protégé qui nous bloquent, a Londres ce sont des salaries du prives qui souhaitent savoir s’ils vont sortir du trou. Un juste milieu doit être possible, non ?

Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails