jeudi, novembre 29, 2007

Marché immobilier britannique – la chute est la!

Aujourd’hui, je prends le taureau par les cornes et je remonte à la source des données.

Ras le bol de lire les analyses des brokers en chinois et des articles de journaux intoxiqués par des agents immobiliers rassurants. Certains nous disent que le marché immobilier résidentiel britannique est en déclin, d’autres qu’il se stabilise, d’autres encore sont optimistes et profitent du lissage des courbes, des effets de saisonnalité ou de base (pratiques toujours très utilisées pour faire croire un peu n’importe lors d’un début de renversement de tendance).

Je remonte à la source, les statistiques de la Bank of England, pour obtenir le nombre de nouveaux crédits immobiliers autorisés aux particuliers. Les ventes des biens (et donc les baisses de prix) interviennent 3-4 mois suivant ces autorisations. Je mets tout sur des periodes d’un an et… Oh ! Miracle la chute est prodigieuse ! Pas très joli, joli ! Mon opinion est faite.

Les banques ont bien fermé les robinets du crédit immobilier, les particuliers sont en mode pause et le marché va connaître une très grosse correction des prix dans les mois qui arrivent.

A quand des indicateurs aussi précis en France ? Le même effet en France n’est pas assuré mais je ne suis guère optimiste.

Note : les ajustements statistiques de la BOE (en général très mineurs) ne sont pas toujours pris en compte dans ce graph, mais ne modifient pas la tendance.

3 commentaires:

Moogie a dit…

Quelle bonne nouvelle ! Depuis le temps que je veux me payer un pied a terre a Notting hill !!

Monsieur Glob a dit…

Il risque de falloir attendre un peu...

Laurent a dit…

Oui, moi aussi Moogle, j'aimerais bien arreter de payer mon loyer londonien et acheter.

Ah, si seulement le krach pouvait etre proche et rapide ... :)

Related Posts with Thumbnails