mercredi, décembre 26, 2007

Difficultés de la prévision économique


En se retournant un peu dans le rétroviseur, on s'aperçoit que prévoir ce qui va se passer l'année suivante est un exercice bien délicat. Voir ici deux avis différents pour l'année 2008.

Pour 2007, toutes les grandes maisons affichaient une grande confiance. Certes les premiers signes d'un ralentissement sur le marché immobilier américain inquiétaient déjà, mais il devait être progressif, modéré et maîtrisé. Un baril au-delà des 60 dollars n'était guère sérieux et l'économie devait continuer à tourner sans interrogation. Le point haut d'un cycle? "Non, cette fois c'est différent, blablabla"!

A la seule évocation de ce début de phrase, la crise de 2007 était annoncée. Les périodes de grandes croissances sans cycle n'existent pas vraiment dans l'histoire économique et la règle des 5 années fastes (2 en phase de redémarrage et 3 en croissance) pour 2 années de crise devrait cette fois-ci encore prévaloir. Voyons si l'avenir me donne raison. Pour le moment, pas encore car la correction sur les marchés actions n'a pas eu lieu et tout ne se passe pas trop mal pour les pays émergents. Voyons en 2008.

Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails