mardi, janvier 15, 2008

Alan Greenspan toujours trop bavard


Ce matin j’apprends qu’Alan Greenspan a encore frappé! Et lorsque le retraité le plus écouté du monde parle, ce n’est pas pour ne rien dire. L’ancien Président de la Fed nous dit que les chances d’une récession aux Etats-Unis sont a présent supérieures a 50% en raison des mauvais chiffres de l’ISM et du chômage en décembre.

Pas besoin de s’appeler Alan pour voir que les choses ne vont pas bien, les marchés le savent et ont largement réagi (enfin!) en ce début d’année incertain. Ce n’est juste pas a Greenspan de nous dire cela. Il est en retraite, qu’il y reste et se taise. J’avais deja posté ici sur le sujet et j’enfonce le clou.

Du cote des stats, d’autres indicateurs avancés laissent aussi penser que la consommation des ménages ne suit plus aux US. Les exportations de la Coree du Sud, de Taiwan et de Singapore montrent des signes de faiblesses. Goldman Sachs (qui prédit une récession) a revu en baisse ses prévisions de croissance dans la zone Asie hors Japon, alors qu’un bon nombre pensait que la Chine était découplée de l’économie américaine. 0,3 point de moins, une pichenette... pour le moment.

Aucun commentaire:

Related Posts with Thumbnails