jeudi, janvier 24, 2008

Societe Generale, une fraude a la Nick Leeson


J’avais dit il y a 2 jours que j'essayerai de prendre un peu de recule. Je ne vais pas tenir. Ce matin, la France vient de battre un triste record. La plus grosse perte de trading de tous les temps liée a une fraude (le classement ici).

La Société Générale a en effet annoncé près de 5 milliards d’euro de pertes liées à une fraude. Je n’ai pas encore les détails, mais une conférence est prévue à 11h heure, heure locale. Les premiers bruits de marché laissent entendre qu’il s'agirait de positions prises par un trader parisien sur des futures sur index. Il s’agirait d’un ancien du back office qui connaissait bien les procédures de contrôle et aurait donc pu les contourner. Tout cela est au conditionnel bien sur, mais on semble s’orienter vers la fraude la plus classique, une fraude a la « Nick Leeson ». Même procédure, même type de produit mais des conséquences un peu plus lourdes.

Je suis assez triste que cela puisse se passer a la SG. C’est une banque que je respecte et ou travaillent de nombreux amis. Ses procédures sont (etaient?) parmi les meilleures du monde. Credit risk, Market risk, IT systems intégrés, doubles procédures de contrôle, inspection générale et audit interne étaient des benchmarks dans l’industrie. Personne n’est donc a l’abri. C’est terrible qu’un acte isolé puisse ruiner non seulement les finances mais aussi la réputation d’une aussi belle machine.

A n’en pas douter, les rumeurs d’acquisition de la SG vont se remettre à courir. BNP Paribas ? Une autre ? Nous verrons bien…

2 commentaires:

Guillaume.C a dit…

Ce que je trouve fou par rapport à Nick Leeson, c'est que la Barings était une institution au moins aussi importante que la SG. La fraude ne portait "que" sur 1,2 milliards d'euros, et la banque a coulé. Comment la SG peut-elle réussir à faire tout de même un bénéfice net compris entre 600 et 800 millions d'euros avec une fraude de 5 milliards d'euros? D'autant plus que la conjoncture (je ne connais pas celle de 1995) actuelle n'est pas en faveur des banques.

Monsieur Glob a dit…

Ce qui a sauve la SG est sa gestion de la crise: vente de la position le plus vite possible sans affoler le marche, dans les pires conditions et realiser une augmentation de K garantie de 5mds pour rassurer tout le monde.

Je doute que la Barrings ait ete aussi grosse que la SG. Je n'ai pas le temps de chercher pour confirmer...

Pour ce qui est des profits regarde les rapports annuels. Ils sont les No1 monde en Equity derivatives et leurs autres activites (hors BFI) sont stables...

Related Posts with Thumbnails