mercredi, février 06, 2008

ISM et Bear-Bull

Je viens de recevoir cette petite image d’une légère vulgarité, mais tellement amusante et qui résume a elle seule l’état du marché en ces jours bien sombres. Pour les néophytes, l’ours (bear) est le symbole d’un marché en baisse alors que le taureau (bull) est pour un marché en hausse.

Pour analyser ce qu’il s’est passé hier (forte baisse un peu partout des marchés actions), il convient de comprendre l’indice qui a été publié. L’ISM (l’Institute of Supply Management) publie deux indices qui sont particulièrement scrutés par les financiers et les dirigeants d’entreprises. Celui de l’industrie (manufacturing) et celui des services (non-manufacturing).

Ces indices sont bâtis sur la base de sondages mensuels effectués auprès des directeurs d’achats au US. Le sondage est très précis et couvre un nombre important de points comme les commandes reçus, l’état des inventaires, les prix constatés, les perspectives d’embauches ou encore le sentiment général. En principe, un indice sous les 50% est signe d’une contraction de l’activité.

L’ISM des services publié hier est ressorti a 41.9% contre 54.4% en décembre 2007. Le consensus des analystes était a 53.0%. La chute est vertigineuse et le décalage avec la prévision tout aussi dramatique.

A y regarder de plus près (ici, pour les plus courageux) nous noterons ceci :
- 14 secteurs sont en baisse contre 3 en hausse,
- Les pressions inflationnistes continuent malgré un ralentissement constaté (une récession est en principe déflationniste),
- Les inventaires sont jugés trop hauts,
- Les intentions d’embauches se dégradent,
- Le seul point positif concerne les exportations, s’expliquant par un dollar faible.

Je termine en concluant que les services représentent 4/5eme de l’activité US. Le décor est planté pour 1 voire 2 ans difficiles aux Etats-Unis.

Quid de l’Europe ? Les cycles dépendent des pays. L’Espagne, l’Irlande et le Royaume-Uni sont déjà impactés. La France, l’Allemagne et l’Italie devraient suivre. Je pense que Trichet (président de la BCE), ne pourra pas se passer d’une baisse des taux et que la contraction des marchés actions se poursuivra.

Sur ces bonnes paroles, je vais me chercher un petit sandwich bien de chez nous à la boulangerie Paul du coin.

3 commentaires:

mrique a dit…

bonjour
bon je vais suivre le conseil, moi qui n'avait eu à titre perso qu'une minuscule (et tres malheureuse) expérience en bourse (actions internet en 2000 !!), je pensais profiter du reflux pour mettre qq économies dans des trackers cac40, je vais donc attendre encore 6 mois si j'ai tout bien compris ?
ça me permettra d'optimiser mon étude des conditions tarifaires des courtiers en ligne !

Mado a dit…

Ah, l'humour des traders... Toujours aussi raffiné !!!!!!

Monsieur Glob a dit…

mrique> Attention, je ne suis pas Mme Soleil!! Je peux me tromper et je ne donne aucun conseil d'investissement a qui que ce soit. C'est un metier bien trop complique...

Ceci etant attendre encore un peu me semble bien. Je prevois un petit post la-dessus.

Mado> Je n'ai jamais ecrit que j'etais trader ou... que je ne l'etais pas. Je te laisse penser ce que tu veux, un peu de mystère ca ne fait pas de mal.

Par contre pour le cote raffine, je partage un peu ton point de vue. Mais ca cadrait tellement bien avec mon sujet et qu'il faut bien donner envie a mon lecteur de lire un post techniquement barabare (voire barbant) que je me suis permis cette petite vulgarite pas bien méchante. Merde, quoi !!? (;-)) J’essaierai d’etre plus chic a l’avenir… ou pas.

Related Posts with Thumbnails