jeudi, mars 06, 2008

Societe Generale, Calyon et BNP Paribas.

Image vue ici
Quelques articles sur les positions de chacun et l’interventionnisme du petit Nicolas sur le sujet me laisse penser qu’une offre jointe Calyon-BNP Paribas sur la Societe Generale est en train de se négocier dans les salles de réunion à épaisse moquette.

Calyon prendrait la BFI (banque d’affaires) et BNP Paribas le réseau France et sans doute certaines positions en Europe de l’Est avec la benediction du Palais (de l'Elysee), le tout enrobe dans une belle campagne de communication. Ce n’est qu’un sentiment base sur peu de chose concrète.

Si j’étais gérant dans un hedge fund, j’irais passer quelques jours a Paris, je me posterais a l’entrée de quelques fournisseurs de moquette de bonne qualite (banques d’affaires et cabinets d’avocats) avec un trombinoscope des états majors. En plus de cela, tard le soir, j’irais faire un petit tour par la rue d’Antin, la Defense et le quai Paul Doumer pour voir a quelle heure les lumières s’éteignent aux derniers étages de ces trois bâtiments.

Lorsque tous les signaux sont au vert, c’est alors la classique stratégie d’achat des actions de la cible et la vente des actions de l’acheteur qui est a mettre en place. Soyons patient…

Amusant aussi de relire ce post du 7 septembre avec un peu de recule.

2 commentaires:

JC de Maisonneuve a dit…

En allant sur ton autre post, j'ai été surpris de voir l'un de mes commentaires. Et je n'ai toujours pas changé fondamentalement d'état d'esprit.

Monsieur Glob a dit…

Il nous reste encore nos livrets A chez l'Ecureil...

Je ne suis pas pessimiste par nature et nous toucherons le bas un jour ou l'autre.

Sur tes bons conseils, je vais lancer mes sauvergardes de photos.

Related Posts with Thumbnails