mardi, septembre 23, 2008

Sachez que



Sachez que:
  • Le Smic a augmenté deux fois cette année, en Mai (+2.3%) et en Juillet (+0.9%).

  • Laurent, un lecteur de la première heure se lance dans l'aventure internet, allez faire un tour sur le Café de la Bourse. (il reprend certains de mes posts).

  • Monsieur Glob a passé un paquet de temps sur les forums de femmes enceintes et il retourne encore sur Doctissimo, Aufeminin et autres Magicmaman dès que son fiston fait un truc bizarre.

  • Les choses ne s'arrangent pas pour le marché immobilier londonien et les agents immobiliers essaient à présent de nous faire croire que le prix des loyers augmentent alors qu'ils baissent.

  • Monsieur Glob, qui bien failli travailler pour Lehman, vous embrasse et vous souhaite un bon week-end!

De la nature humaine


Je vous préviens ce post va en décevoir plus d'un. Pas de mots techniques et compliqués. Pas d'autoflaglélation. Pas de coupable. Rien que du bon sens et un peu de psychologie de buffet de la gare.

Les hommes poliques sont à l'oeuvre. Aux US, à Londres, à Paris et ailleurs. Ils se réveillent 2-3 ans trop tard. Doivent trouver quelque chose à dire. Tentez de chassez les sorcières et tout faire pour sauver la face. Les subprimes, les hedges funds, la spéculation, la régulation, les banquiers, les bonus, je ne sais quoi d'autres... Tout y passe.

Il est fort à parier que l'emprise réglementaire augmentera, que les agences de notations changeront leurs méthodes et que peut être même les bonus seront payés en actions sur 3 ans pour éviter que cela ne se reproduise (à noter, Bear Stern et Lehman Brothers étaient les deux institutions à utiliser le plus largement ce système de compensation différée...).

Et alors? Alors tout recommencera! Une nouvelle période de croissance, un nouvelle chimère économique (une nouvelle énergie? le développement de l'Afrique? la télétransportation?), des nouvelles prises de risque et spéculations, un sentiment d'invincibilité et re-crise!

C'est la vie. C'est humain. Deux choses donc à retenir.

  • 1. Lorsque tout va bien, les arbres devraient monter jusqu'au ciel et lorsque tout va mal, le ciel nous tomberait sur la tête.
  • 2. L'économie, comme la vie est un cycle avec ses hauts et ses bas.

C'est comme cela, il faut vivre avec. Le système doit être modifié (et il le sera), mais souvenons nous que: "le Roi est mort, vive le Roi!"...

mercredi, septembre 17, 2008

La lucidité d'un vieux lion


Je comptais vous faire un petit post sur les derniers événements et puis je suis tombé sur une interview de David de Rothschild dans le Figaro. A quoi bon réécrire ce qu’il dit très bien.

Sa vision des choses est claire et posée. C’est une très grosse crise mais la panique n’est pas la solution. Comme il le dit « Plus on entrera dans une spirale de perte de confiance, plus on aggravera la crise ». Je partage son point de vue sur le risque systémique. C’est un risque qui existe mais les autorités l’ont pris en compte et font ce qu’il faut de manière très intelligente.

Les raisons de cette crise sont très bien expliquées :

De 2005 à la mi-2007, nous avons connu une période faste de croissance continue, d'inflation modérée et de liquidités abondantes. Dans ce contexte, les banques ont voulu maximiser leur rentabilité pour leurs actionnaires, ce qui revient mécaniquement, dans ce métier, à prendre des risques plus élevés. Le financement étant à l'époque facile, il s'est produit une perte de repères, aboutissant à des analyses erronées des risques, à un manque de lucidité. De plus, les banques ont emprunté massivement et constitué des actifs très, très supérieurs à leurs fonds propres. On appelle cela l'effet de levier mais celui-ci n'est viable dans des proportions très élevées que dans la mesure où l'on ne rencontre pas le moindre problème… Enfin, les banques ont développé un modèle de distribution par lequel elles diffusaient les crédits sans les conserver. Modèle qui s'est révélé défaillant, puisqu'elles ont dû, in fine, reprendre les risques sur leurs propres bilans.


Les conséquences sont tout à fait lucides :

Cette crise aura fortement marqué les esprits, bien plus encore que l'explosion de la bulle Internet par exemple. Je crois qu'il faudra longtemps avant que l'on voit revenir un système fondé sur l'excès de levier. Le crédit sera sans doute, hélas, dans l'avenir immédiat moins abondant et plus coûteux.


On reconnaît le banquier qui a les pieds sur terre et est conscient de son rôle dans la société (ce qui malheureusement n’est pas toujours le cas dans ce milieu) :

Les banques ont une forme de responsabilité collective, non seulement vis-à-vis de leurs déposants, mais également au regard de la société


Seul bémol et point de désaccord, la situation macroéconomique n’est pas bonne et risque de continuer à peser sur la sante financière des banques. A titre d'exemple: les banques britanniques vont au devant de grandes difficultés en raison de leur exposition à leur marche immobilier.

Pour terminer, je souligne qu’il n’est peut être pas le banquier le plus représentatif, sa banque (Rothschild & Cie) n’ayant que des activités marchés et de crédit extrêmement limitées se focalisant sur le conseil et la banque privée. Ceci etant: Merci Monsieur de Rothschild de cette belle interview!

mardi, septembre 16, 2008

Volatilité indice CAC40

Je vous remets un petit graphique sur la volatilité du CAC 40. Je ne commente pas plus que cela. C'est un peu comme une prise de tension artérielle pour le marché (définition ici). Ca s'emballe et nous retouchons les plus hauts!

Si vous souhaitez suivre cela pour le CAC40 au jour le jour, allez voir ici ou pour les marchés US le VIX, ici.

lundi, septembre 15, 2008

C’est la merde!!


Juste un petit post rapide ce matin, pour vous confirmer ce que tout le monde va vous rabâcher durant la semaine à venir : c’est la merde !!

La chute de deux grandes banques d’affaires US en une nuit (Lehman et Merrill Lynch), un des plus gros assureurs du monde sur la sellette (AIG) et très certainement d’autres mauvaises nouvelles à venir (UBS ? Wamu ? Wachovia ?). Vous allez réentendre parler de risque systémique (souvenez vous : ici et ici)…

Si nous étions la veille de l’annonce de bonnes nouvelles macroéconomiques tout irait bien, mais ce n’est pas le cas. Le marché immobilier américain n’en finit pas de se dégrader (l’augmentation du chômage n’arrangera rien…) et la consommation est en train de suivre le même chemin (66% du GDP US). En Europe rien de mieux, dans quelques mois le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Espagne seront officiellement en récession et la France suivra logiquement sans marge de manœuvre pour une relance budgétaire. Pas très réjouissant.

Du jamais vu depuis la crise de 1929. Je m’accroche à mon siège éjectable et vous souhaite, malgré tout, un bon début de semaine.

jeudi, septembre 11, 2008

Georges, Levée, Vente et Pouvoir d'Achat


Lu, vu et entendu ces temps-ci (le grand retour!!) :
  • Pour recommencer avec cette belle rubrique, je vous propose cette "Marine bleue, effet de vagues" de Georges LACOMBE 1868-1916 peinte en 1893. Ce tableau a la même force et élégance que la fameuse "vague de Kanagawa" d'Hokusai. Lacombe aurait pu être un génie de son temps s'il avait été un peu plus perspicace et travailleur. Il aura été nabis 5 ans puis sombrera dans une sorte de vie plan plan entre amis, famille, lande bretonne et sculptures un peu laborieuses (qui ne manquent pas de rappeler celles de Gauguin).

  • Un post très amusant sur la levée de fonds pour votre start-up par le econsultant sur le site de MrBoo. Pour ceux qui ne connaissent pas, le registre de langue choisie est pour le moins "décale et "imagé" (mais excellentissime!!). Par contre sur le fond, faire autrement risquerait de vous desservir...

  • Une fois que vous aurez recrée Google, apprenez à vendre votre boite ici et ici chez Monsieur Business Model. Lui écrit beaucoup plus normalement et encore une fois tout est très juste.

  • Comme je me suis retrouvé tout seul un soir de cette semaine malade dans une chambre d'hôtel d'une belle ville de province, j'ai pu tâter de la zappette. J'aurais mieux fait de m'abstenir. Je suis tombé sur le pire du pire sur France 2 à une heure de grande écoute. Un bateleur de fête foraine qui souhaite redonner du pouvoir d'achat à la France avec des idées bidons. La revue de Libé est à mourir de rire. Extraits:

    "La bonne idée que voilà : plutôt que d’acheter des cahiers Spiderman pour Kevin, sa maman investit dans un cahier pourri, découpe un Spiderman dans un magazine et le colle sur le cahier pourri. A l’heure où s’écrivent ces lignes, Kevin, cramoisi de honte, fait du stop sur l’autoroute du nord pour rejoindre l’Alaska."

  • Je n'ai peut être pas beaucoup de solutions pour le pouvoir d'achat mais je sais comment bien rigoler pendant 3:09 minutes et pas seulement le dimanche (les paroles ici), "LA PECHE!":

vendredi, septembre 05, 2008

Sachez que...


Sachez que :
  • Depuis 2 semaines, lorsque je lis mon blog, Google Adsense me met une pub pour des hôtels gays et lesbiens (pas vous?)
  • Les familles indiennes économisent en général dès la naissance de leur fille afin de pouvoir lui payer son mariage.
  • La période de gestation de la vache est de 9 mois contre 45-60 jours de vie avant abattage pour un poulet d'élevage. Le taux de conversion d'aliments donnés par kilo de viande produite est de 2:1 pour le poulet contre 8:1 (voire 12:1) pour la vache/boeuf. Le poulet est moins cher pour un apport en protéines égales et une viande moins grasse.
  • L'ambiance n'est vraiment pas terrible dans la City en ce moment.
  • Monsieur Glob vous embrasse et vous souhaite un bon week-end!
Related Posts with Thumbnails