lundi, octobre 13, 2008

Crise - Investir maintenant?


Faut-il investir maintenant? La question se pose. Je vous préviens, je n'ai pas réellement la réponse.

Le sauve-qui-peut est général, technique et surtout imprévisible. Économiquement toutes les mauvaises nouvelles sont dans le pipeline et vont émerger dans les mois qui viennent.

Et pourtant, certaines sociétés sont valorisées largement sous leurs capitaux propres, certaines mêmes à des niveaux proche de leur trésorerie nette (cash - dettes financières). Cela ne veut pas dire que toutes valent la peine, car certaines ne passeront pas la crise malgré un beau trésor de guerre. D'autres, à l'inverse, offrent de belles marges de sécurité pour investir.

Et puis malgré la crise, soyons réaliste: on suspendra le projet de changer la cuisine, on fera durer notre vieux laptop tout buggué encore un peu et on ne boira qu'une seule biere au pub. Mais pour le reste? Ne prendra-t-on plus de douche? Resiliera-t-on notre abonnement à internet? Arrêtera-t-on de soigner notre grand-mère?... Je ne pense pas. Des opportunités doivent exister.

Si on se tourne vers Warren Buffet, le bon sens en action fait bien son travail et acheter à présent commence à être intéressant:
  • «Achetez des choses que vous serez parfaitement heureux de posséder, si le marché s’effondre pendant 10 ans.»
  • «Soyez craintifs quand les autres sont avides, soyez avides quand les autres sont craintifs.»
  • «La plupart des gens s’intéressent aux actions quand tout le monde s’y intéresse. Le moment d’acheter est quand personne ne veut acheter. Vous ne pouvez acheter ce qui est populaire.»
Monsieur Glob a dit également: « Arrêtez de rêver, vous n'êtes pas Warren Buffet! ». (Et il a bien raison!). Je doute que GE ou Goldman Sachs viennent vous chercher pour vous offrir de leur prêter de l'argent à un taux proche de l'usure (et avec un gros paquet d'options en bonus). Je doute également que le Boursorama-man moyen fasse un aussi gros travail sur les comptes, le marché et le management des sociétés dans lesquels il investit...

Enfin, je suis remonté dans les archives d'une société de gestion que j'apprécie beaucoup: Amiral Gestion. Ils ont une approche "value" qui souffre terriblement en ce moment. Ils ont fait, à mon avis, de très grosses erreurs de jugement et sont restés le nez sur leur marché actions sans réaliser le tsunami que le marché du crédit nous réservait... Ils l'admettent, non sans regret, dans leur dernière lettre aux investisseurs (ici).

Cependant en Juin 2002, peu après la création de la société, Francois Badelon osait écrire une lettre intitulée "qui perd gagne". Il venait de perde (avant de beaucoup gagner).
«Si vous repérez une entreprise sous-évaluée par le marché, c’est que ce dernier ne fait plus son travail de « marché efficient ». Et plus la sous-évaluation est flagrante, plus le marché a manifestement perdu ses repères. Si vous achetez des actions de cette entreprise, vous ne pouvez espérer que le marché redeviendra raisonnable dès le lendemain, et que le titre remonte. En fait, vous pouvez plus sûrement espérer le contraire. Les spécialistes de la volatilité nous expliquent en effet que plus un titre est volatil, plus il est dangereux d’en acheter. Ce qui veut dire que plus un titre a baissé, plus il a de chance de continuer à baisser. Une véritable histoire de fous ! Et c’est tant mieux.» (Les spécialistes me diront que c'est de la paraphrase de WB...)
Donc oui, c'est potentiellement un bon moment, mais ca dépend quoi et ca nécessite un travail d'analyse. Et enfin, n'oubliez jamais de n'investir que ce que vous pouvez perdre.

1 commentaire:

Bijoux a dit…

Un nouveau blog sur l'or!
Pour tous ceux qui desirent investir sur l'or
*des conseils pourdes achat d’or
*des conseils pourrachat d’or
*le connaitre le Prix de l'or
* les bases de connaissance pour le Prix de l'or
* les bases de connaissance pour le Prix de l'or
Notre web se trouve ici: vente d'or
Merci pour votre blog,

Related Posts with Thumbnails